Nouvelles

Originaire d’Albanel et fier citoyen du haut du Lac-Saint-Jean, j’ai toujours eu à cœur le développement de ma communauté et celui de ma région.

Depuis mon plus jeune âge, je me suis toujours impliqué, car je crois fermement que le développement d’une communauté passe d’abord et avant tout par l’implication de ses membres.

Je suis un passionné de politique et je souhaite ardemment lui redonner un vent de fraîcheur et de renouveau.

Si je m’implique en politique,
c’est d’abord pour ma communauté,
ma région et surtout, pour
vous.

En me lançant en politique, l’un de mes objectifs est de briser ces barrières qui font des régions éloignées des endroits trop souvent négligés.

Les régions doivent rayonner de nouveau et être une force déterminante pour le Québec.

Je suis aussi un fervent défenseur de la cause souverainiste.

Je crois que l’indépendance du Québec nous donnerait l’occasion de décider pour nous et d’appliquer nos propres lois.

Que ce soit en environnement, en santé ou en économie, l’indépendance est, selon moi, la clé.

-Thomas Gaudreault

Profil académique

  • Art et technologie des médias, journalisme, Cégep de Jonquière
  • Stage, journaliste multiplateformes, Ici Radio-Canada Ottawa-Gatineau

Expérience professionnelle

  • Attaché politique, cabinet du whip en chef de l’opposition officiel et député de Jonquière (2018)
  • Journaliste, TVA SAguenay-Lac-Saint-Jean (2017-2018)
  • Journaliste, Le Journal de Québec, Édition Saguenay-Lac-Saint-Jean (2017)
  • Journaliste, CIMT-TVA Rivière-du-Loup (2017-2018)
  • Serveur-gestionnaire, Mikes Dolbeau (2014-2016)
  • Gérant, Boutique Nutra-Fruit (2016-2017)

Engagement communautaire et politique

  • Vice-président du Festival de la Gourgane d’Albanel et responsable des
    communications
  • Responsable des communications pour Opération Nez Rouge Saguenay
  • Animateur bénévole à CKAJ 92.5 Saguenay
  • Metteur en scène et directeur de production pour la Comédie musicale du
    Cégep de Jonquière, Cabaret et Dans les bois

Donnez votre appui à Thomas Gaudreault